&

Cohen&Cohen C & C

Éditeurs à Paris

GRENOUILLE MORTELLE

GRENOUILLE MORTELLE

GRENOUILLE MORTELLE

ISBN 978-2-36749-092

Publié le 10 Mar 2022

\ Format 15 X 22 cm

272 pages

Couverture avec jaquette

Prix public 23.00 €

Rennes, Bretagne, 1941. Louis « Loulou » Feutrier, jeune et fringante vedette d’un orchestre de jazz swing local, se voit interdire la pratique de son instrument, le saxophone, pour raisons de santé. Alors qu’il envisage de se consacrer corps et âme à son autre passion, la recherche en Histoire de l’art, il reçoit dans d’étranges conditions un folio, arraché d’un recueil, représentant le magnifique mausolée d’un obscur chevalier du Moyen-Âge. La recherche de son origine le met en contact avec la diaspora républicaine espagnole en exil, qui fréquente un troquet des faubourgs de Rennes au faux airs de cour des miracles, surnommé « el consulado ». L’expéditeur de la gravure se révèle être un professeur d’Histoire de l’art, quelque peu différent des autres exilés, qui l’entretient longuement de sa découverte : par l’intermédiaire d’un marchand d’art parisien, il réalise des recherches sur un sculpteur breton actif à Séville, pendant que des œuvres d’art qui lui sont liées apparaissent sur le marché. Alors que Louis s’engage à l’assister dans sa quête d’informations sur le sculpteur médiéval, en vue d’une vente prochaine, le professeur disparaît dans d’opaques circonstances. 
Grâce à l’aide de son oncle, expert en art expérimenté, Louis se lance sur les traces de cet illustre statuaire oublié, qui, selon l’information acquise, a travaillé pour plusieurs dignitaires et têtes couronnées de l’Europe du XVe siècle, ravagée par les longs conflits de la fin du Moyen-Âge. Malheureusement, Louis et son oncle ne semblent pas être les seuls sur cette piste… Rapidement, d’inquiétants et brusques trafiquants liés au milieu nationaliste breton parasitent les recherches, à Quimper ou dans le Léon finistérien. Alors que les témoins et les auxiliaires disparaissent les uns après les autres, Louis n’a d’autre choix que de remonter la piste du sculpteur à sa source. Il s’aventure alors dans l’inquiétante pesanteur de l’Andalousie de l’après-guerre civile, au cœur d’une ville de Séville frappée lourdement par la victoire de la dictature militaire. C’est là, au cœur de l’intrigante capitale andalouse et de son immense cathédrale gothique, auprès de fascinants nouveaux personnages, qu’il découvre la clé de l’énigme, dans les pampres sculptés de la tombe d’un évêque. L’Europe des années 40 reçoit alors le triste écho de l’Europe des longues guerres médiévales, quand les artistes, ambassadeurs, devenaient les messagers des plus périlleuses cabales.

Lionel Besnard est guide-conférencier et enseignant en Histoire de l’art en Bretagne. Chroniqueur musical régulier dans un webzine local, il a participé à rééditer un disque d’enregistrements de jazz sous l’occupation. Mortelle Grenouille est son premier roman.

Il vit et travaille dans la région rennaise.